• Je n’en parle pas beaucoup par ici, mais avec l’Amoureux on adore jouer à des jeux de société. Pas le Monopoly et ses copains, non les jeux de société que l’on achète dans des magasins spécialisés. C’est notre occupation favorite le dimanche quand il fait tout moche et tout gris, cela tombe bien on vit en Normandie.

    Au hasard de mes recherches sur internet, j’ai trouvé un endroit l’Effet Anne, un lieu où on nous propose des Murder Party.  Les Murder Party, ce sont des soirées consistant à résoudre une énigme policière, en incarnant les protagonistes de l’histoire (Source : l’Effet Anne). C’est vraiment une sorte de Cluedo géant. Cela peut se faire avec un minimum de 6 personnes , et un maximum de 12 personnes.

    J'ai testé pour vous :  La Murder Party

    Lors de notre soirée, nous étions plongés dans la ville de New York au temps de la Prohibition. Au début, pour nous mettre dans l’ambiance, Anne nous lit un descriptif très détaillé de l’histoire. Ensuite chacun choisit une enveloppe avec son personnage à l’intérieur. Les hommes peuvent incarner des dames et inversement. Dans l’enveloppe, on trouve une description en détails de notre personnage, des indices concernant nos relations avec les autres personnages et surtout ce que l’on a le droit de révéler aux autres ou non, ainsi que 6 petites cartes pour aller chercher des indices auprès de notre hôtesse lors de la soirée.. Pour finaliser le tout, on peut choisir quelques accessoires dans la malle aux trésors d’Anne. Parfait pour entrer dans la peau de notre personnage.

    Et à partir de ce moment, les choses sérieuses peuvent commencer. Nous descendons dans une petite pièce qui me rappelle les salons décrits dans les livres d’Agatha Christie. Nous commençons par un petit tour de table afin de découvrir les personnages de chacun. Et ensuite très naturellement, on se prend au jeu. Au tout début nous discutions tout le temps tous les 6… et au bout de 15 minutes, des petits groupes de 2 ou 3 personnes se sont créés. Parfait pour essayer de commencer à glaner quelques informations pour trouver le meurtrier. Ce qui m’a surprise, c’est la facilité avec laquelle chacun est entré dans la peau de son personnage. Bluffant, chacun a réussi, grâce aux indices fournis au début, à créer une histoire autour de son personnage. Pendant 2h chacun était affairé à trouver les liens qui pouvaient unir les personnages, à écouter dans un coin une conversation entre 2 personnes, à piquer des cartes pour avoir plus d’indices. Tous les coups sont permis. Il y a eu bien sûr quelques parties de rigolade aussi. Les 2 heures de jeux sont passées à une vitesse folle. Il était déjà temps de mettre en commun nos indices.

    J'ai testé pour vous :  La Murder Party

    Nous nous retrouvons donc encore une fois à faire un tour de table. Mais avant, chacun a rempli une petite feuille avec son présumé coupable, le mobile, son éventuel complice, et la personne qui n’a absolument rien à se reprocher. Ainsi, impossible de changer sa version des faits lors du tour de table. Une fois le tour effectué Anne nous donne toutes les réponses à nos questions et même plus. Pour ma part, j’étais totalement à côté de la plaque, mais ce n’est pas grave je me suis beaucoup amusée lors de la soirée.

    Si vous êtes intéressé par ce type de soirée, vous trouverez toutes les informations sur le site l’effet Anne.

     

    My Little School Box [Septembre]

    La Murder party est pour ma part 100 % validée et je crois qu’il en est de même pour les copains. D’ailleurs, je pense que l’on va recommencer mais peut-être pour être plus nombreux.

    Son Facebook My Little School Box [Septembre] / Son instagram My Little School Box [Septembre] / Son site internet My Little School Box [Septembre]


    4 commentaires
  • Vous connaissez mon attrait pour les sorties et notamment les spectacles. J’aime en découvrir de toutes sortes, du plus classique, on s'est essayé à l'opéra avec la Traviata au plus moderne comme la pièce de théâtre Horror

    Cette fois-ci j’avais très envie de découvrir le spectacle de Messmer. Je pense que vous connaissez de nom cet « artiste », il est connu pour hypnotiser des stars… Pour ma part, cela faisait un moment que j’avais envie de voir son spectacle de mes propres yeux. Savoir si c’est vrai ou alors si c’est complètement faux. L’Amoureux, quant à lui, est venu pour me faire plaisir, il est un peu sceptique face à ce genre de choses.

    Le spectacle est relativement « simple », le but premier étant d’hypnotiser les personnes présentes dans le public. Il recherche donc avec son équipe les personnes qui sont sensibles à ce type de chose; pour ce faire, rien de plus simple, il nous propose un test, et à partir de là on voit si on réagit ou non. Les personnes sensibles sont donc désignées pour monter sur la scène et faire le « show ».

    Messmer nous explique que pendant la première partie du spectacle, les gens situés dans les gradins seront moins touchés par sa « force » que les gens situés plus près de la scène. Pas de chance, nous sommes dans les gradins. Nous vivons donc la première partie du spectacle comme spectateurs. Et dès le début, nous sommes hallucinés devant les gens qui sont hypnotisés, nous nous rendons très vite compte que cela n’est pas de la comédie. Grâce à une équipe de caméramen et des écrans situés de part et d’autre de la scène on peut voir en direct la réaction des personnes. Pendant 1h, il leur fait faire des choses hallucinantes, comme revivre leur enfance par exemple, ou les faire danser le french cancan à chaque fois qu’ils entendent la musique. J’ai passé 1h à rigoler. Il faut bien avouer que voir Monsieur et Madame Tout le monde faire des choses qu’ils ne feraient jamais devant 4000 personnes c’est assez incroyable !

    La seconde partie, je l'ai vécue un peu différemment. Cette fois-ci Messmer explique qu’il mettra plus de force pour que les personnes dans les gradins puissent voir si elles sont réceptives ou non. Et c’est à partir de ce moment là que le spectacle prend une autre tournure pour moi. Comme dans la première partie, Messmer nous demande de refaire un exercice pour voir si nous sommes réceptifs. Je commence, je sens mon coeur qui bat la chamade, je ne peux détourner mon regard de mes doigts et en même temps je sens que je lutte pour revenir à la réalité. C’est très étrange comme sensation. J’entends les paroles de Messmer qui nous demande de décoller nos doigts, j’essaie mais je n’y arrive pas… Pourtant je veux de tout mon cœur qu’ils se décollent. Impossible. Je l’entends toujours qui nous parle, j’ai un peu conscience du monde autour de moi. Je suis dans le flou, il décompte pour nous demander de nous endormir… Je ne suis pas prête, je ne veux pas, je sens que je lutte et je sens ma tête partir d’un coup en avant. Je suis dans un état de somnolence bizarre, je lutte toujours. Je l’entends nous demander de lever le bras, je ne veux pas ! Et cette fois j’arrive à me réveiller. Je regarde l’Amoureux qui est tout abasourdi et je me pose des tonnes de questions.  Le spectacle reprend son cours, des personnes sont à nouveau sur la scène. Cette fois-ci il leur fait revivre, entres autres, des scènes de films. Je rigole, je suis émerveillée une fois de plus face aux comportements des personnes. C’est incroyable. Le spectacle se termine… enfin presque car il y a un rappel.  

    Comme les deux fois précédentes, il y a un exercice à effectuer pour voir si ses pouvoirs vont marcher sur nous. Il nous suffit de secouer les mains de plus en plus vite. Facile ! Je secoue mes mains, dès le début je sens que je suis captivée par sa voix. C’est comme si elle me happait. Je n’arrive pas à secouer plus vite mes mains, mais je sens que mon cœur s’emballe encore une fois et que j’ai les bras lourds.  Et puis, il y a ceux qui arrêtent de secouer les mains et les autres, comme moi. Je  sens que je lutte mais c’est moins fort que la première fois. Et tout d’un coup, il  nous demande de nous lever. Non je ne veux pas, moi qui suis timide et qui n’aime pas me donner en spectacle. Pourtant je me lève, je sens que ce n’est pas dans mon habitude. Mais je ne peux pas faire autrement. Je sens que j’ai du monde autour de moi qui me regarde. Et pourtant, pendant les 5 prochaines minutes, je vais me déhancher au rythme des différentes musiques qui vont être diffusées. Pour être franche, je ne me souvenais pas de toutes. C'est l'Amoureux qui m'en a rappelé certaines ensuite. Je sais cependant que je m’amuse, et que je suis dans un état de bien-être au moment où je danse. Je passe du twist aux Village People, en passant par du hard rock…

    Et puis, il y a le retour à la réalité. Messmer nous demande de revenir au calme. Il décompte comme à chaque fois. A chaque phase, je reprends contact avec les gens autour de moi. Et finalement, je me réveille pour me rasseoir direct et me faire la plus petite possible. La sensation qui arrive est très bizarre, je rigole de nervosité et je sens les larmes qui arrivent. L’Amoureux est là et me rassure. Je reprends mes esprits, il est temps de rentrer à la maison. Ma voisine me rassure, je n’étais pas du tout ridicule. 

    My Little School Box [Septembre]

    Ce spectacle était incroyable aussi bien en tant que spectatrice que participante..Je crois que c’est une expérience à vivre au moins une fois. Juste pour voir si on est sensible ou pas.


    votre commentaire
  • What A Feeling.... FlashDance The Musical

    J’aime sortir et découvrir de nouveaux spectacles, quel qu'en soit le type. Alors, il y a une semaine je suis allée voir Flashdance The musical avec la meilleure amie. Je n’attendais pas grand-chose de ce spectacle, vu que j’avais été très déçue du dernier vu en début d’année, qui était Résiste. En plus, Flashdance est un film que j’apprécie vraiment, je ne l’ai pas vu autant de fois que Dirty Dancing mais il a sa petite place dans mes films favoris sur la danse. Vu que l’adaptation de Dirty Dancing ne m’avait pas plus emballée que ça, je m’étais dit que cette fois-ci cela allait être la même chose. Et bien… je me suis trompée !  

    J’ai tout simplement passé une excellente soirée ! 

    Tout d’abord la mise en scène est très efficace. On passe d’un univers à l’autre d’une facilité déconcertante, aujourd’hui les écrans en guise de décors facilitent grandement la tâche. Personnellement, je ne trouve pas que les décors enlèvent du cachet ou soient froids, bien au contraire ils sont presque de véritables personnages et sont indispensables pour comprendre où se situe l’action. On passe donc de l’usine où travaille Alex Bowen à son appartement ou encore au bar où elle travaille, et ce de manière très fluide.  Un premier bon point pour ce show.

    What A Feeling.... FlashDance The Musical

    Ensuite concernant les danseurs, une fois passé le fait que les personnages féminins aient des corps plus que parfaits et que les garçons soient sortis de magazines de mode, il n’y a pas grand-chose à redire. Leur interprétation est juste. Priscilla Betti m’a très agréablement surprise. Pour moi, c’est la petite Priscilla qui chante Tchouk Tchouk music et j’étais déjà trop vieille pour l’écouter… Ici, on retrouve une très belle jeune femme, qui danse et chante parfaitement bien. Les autres personnages ne déméritent pas non plus. J’ai eu un petit coup de cœur pour Kania Allard, qui a une voix à tomber par terre. 

    Pour les amoureux de la danse, cela reste très agréable à regarder, et il y en a pour tous les goûts. On passe du moderne au hip-hop sans oublier la danse classique. Ce sont des moments que j’ai particulièrement appréciés et d’ailleurs les danseurs ont su emmener le public dans leur univers. 

    Si je devais émettre un petit bémol, cela serait sur les paroles des chansons. En même temps cela reste un musical donc ce n’est pas si gênant. Et puis, il y a les reprises des titres incontournables du film qui sont bien adaptés et en bonus d’autres musiques connues. Mais je ne vous révèle pas tout si vous voulez aller le voir.  

    My Little School Box [Septembre]

     

    Si le spectacle passe à côté de chez vous, je ne saurais que vous conseiller de vous y rendre pour passer une agréable soirée.


    1 commentaire
  • Le Festival Papillons de Nuit, c'est le festival que je connais depuis des années... mais seulement de nom. Je n'ai jamais eu l'occasion de m'y rendre. Pourtant chaque année, il propose des programmations de folie. Cette année, je vais enfin pouvoir découvrir ce festival si célèbre dans ma région. 

    Le Festival Papillons de Nuit est, je crois, une véritable institution dans la région. En effet, il a lieu dans un petit village de la Manche qui en temps normal accueille ses 480 habitants. Le temps d'un week-end en mai, le village se transforme totalement pour accueillir 70 000 festivaliers. Tout cela serait impossible sans l'aide des 1300 bénévoles. 

    Le festival c'est aussi : 3 scènes, 2 écrans géants, 200 artistes, 1 village partenaire, et 150 entreprises partenaires. Pas mal pour un petit village non ? 

    Mais vous allez me dire: et la programmation ? 

    La Programmation du Festival Papillons de Nuit [Concert/Sortie ]

    Pas mal non ? 

    Pour ma part, je vais me rendre au festival le samedi. Non pas que la programmation des autres jours ne me fasse pas envie mais le vendredi je travaille et le dimanche cela va être compliqué également. Ce n'est pas grave, je vais pouvoir voir Louise Attaque sur scène, découvrir Jeanne Added dont l'Amoureux me vante le talent et également découvrir les autres artistes du jour.

    My Little School Box [Septembre]

    On se retrouve sur place ?  


    votre commentaire
  • Avec l’Amoureux, nous nous sommes rendus à 3 reprises au théâtre en ce début d’année. Les sorties au théâtre sont pour moi quelque chose de nouveau. Il y a encore peu de temps, je n’avais jamais vu une seule pièce. Cela faisait des années que cette idée me trottait dans la tête mais sans jamais réserver une place. Classique ? Contemporaine ? Je ne savais pas quoi choisir. 

     

    A la découverte du théatre

    Photo : Comédie de Caen

    Si vous vous souvenez, la première pièce que j’ai vue, c’était dans le cadre des Boréales à Caen. Pour une première c’était une franche réussite avec la pièce Horror. Celle-ci n’était pas vraiment un classique vu que c’était une pièce sans aucune parole. Pour une découverte du théâtre, je commençais fort. 

    A la découverte du théatre

    Photo : Côté Caen

    Pour la deuxième pièce sélectionnée, j’ai fait dans le plus classique. C’était une représentation de l’Avare. Ce n’était pas non plus une représentation très classique. Car cet Avare par Jacques Osinski se déroule dans le monde contemporain. Pour autant les dialogues sont respectés. Ce qui d’ailleurs m’a un peu déroutée au tout début. J’ai bien cru que les deux heures de représentation allaient être longues… mais pas du tout. Il a fallu que je m’habitue à ce langage et juste à apprécier la représentation. J’ai eu un véritable coup de cœur pour cette pièce, elle m’a donné envie de revoir mes classiques. 

    A la découverte du théatre

    Photo : Comédie de Caen

    Pour la troisième pièce vue dernièrement, c’est dans le cadre de Graine de mots à Bayeux que je l’ai vue. Avec l’Amoureux on a opté pour Rage, inspirée d'Hamlet. Bien qu’un peu déstabilisée au début par la représentation j’ai eu un véritable coup de cœur pour cette pièce. Au début, je ne savais pas qu’un seul acteur serait sur scène. Je m’attendais à une représentation des plus classiques mais pas du tout. Le comédien David Fauvel a porté de bout en bout son personnage avec passion et une force incroyable. Totalement habité, il nous mène complètement dans son univers. Et la mise en scène est diablement efficace. 

    A la découverte du théatre

    Photo : Akselere 

    Pour la quatrième pièce et dernière vue à ce jour, on a opté pour Lady MacBeth. Les classiques de Shakespeare, je ne connais pas, ou seulement de nom et encore. Pour le coup, j’ai été bien déstabilisée par cette pièce. En effet, ne connaissant pas du tout MacBeth, il m’était difficile de comprendre Lady MacBeth, c'est-à-dire l’histoire vue par sa femme. En plus d’opter pour le point de vue de celle-ci, on est face à une mise en scène et une actrice très décalées. Les chaises, poivrières et salières prennent la place des autres personnages. Du coup, je n’ai vraiment pas accroché; pour autant j’ai trouvé que l’heure et demie de représentation est passée vite. Comme quoi…

    My Little School Box [Septembre]

    Tout ça pour vous dire qu’il ne faut pas hésiter à se rendre au théâtre. Vous ferez sûrement de jolies découvertes, vous découvrirez un monde totalement à part qui vous fera voyager. Faites attention à ces festivals proches de chez vous, ils réservent bien souvent de jolies surprises. 

    En plus grâce à ces pièces j’ai découvert de jolis lieux, notamment le théâtre de Caen et l'Auditorium de Bayeux. Je pensais qu’en plus le théâtre était onéreux  (comme les concerts) mais pas du tout, on a payé nos places entre 12 et 26€. Cela reste raisonnable. Et si vous êtes étudiants vous pouvez bénéficier de tarifs avantageux.   

    My Little School Box [Septembre]

    Etes-vous déjà allées au théâtre ? Est-ce qu’une pièce a votre préférence ? 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique