• J'ai craqué pour Alors vous ne serez plus jamais triste grâce à sa quatrième de couverture. L'histoire m'intriguait réellement, est-ce que j'ai bien fait de craquer ? 

    Alors vous ne serez plus jamais triste - Baptiste Beaulieu

    L'histoire : 

    C'est l'histoire d'un médecin malheureux qui ne se rappelle plus comment soigner depuis que sa femme est partie. Il a décidé de mettre fin à ses jours le soir même. En se jetant dans un taxi pour régler quelques affaires à l'hôpital, il fait la connaissance de sa mystérieuse conductrice : une vieille dame excentrique capable de deviner quand les gens vont mourir, juste en les regardant dans les yeux. Pour convaincre le Docteur de revenir sur sa décision, elle exige sept jours durant lesquels il devra se soumettre à toutes ses fantaisies. Le compte à rebours est lancé jusqu'à l'échéance finale. Qui gagnera du désespoir ou de la joie de vivre ? Que s'est-il passé dans la vie de cet homme pour qu'il en arrive là ? Qu'a vécu cette femme pour qu'elle prenne violemment le parti de la vie et du bonheur ? 

    Mon avis 

    Première petite particularité de l'histoire, les pages sont numérotées dans le sens inverse. Un vrai compte à rebours pour le lecteur, vers le suicide du Docteur. Ajoutez à cela une écriture fluide et rapide, et on obtient une histoire mordante et marrante. Et oui, même si on parle d'un suicide programmé, l'histoire est justement tout l'inverse de la mort. C'est plutôt une ode à la vie. La vieille dame tentera de démontrer au jeune docteur l'absurdité de sa mort avec plus ou moins de tact et avec plus ou moins de réussite. Le tout est emmené par des personnages attachants, un médecin perdu et une vieille dame loufoque. Pour ma part, j'ai trouvé qu'il y avait quelques longueurs ainsi que des scènes irréalistes, j'aurais peut-être aimé des situations un peu plus "terre à terre". Alors vous ne serez plus jamais triste est une lecture très sympathique et divertissante.  

    My Little School Box [Septembre]


    votre commentaire
  • J'ai vu et j'ai peut être aimé... #1

    Une "nouvelle" catégorie fait son apparition sur le blog. Avec l'Amoureux, nous avons pris un pass Duo pour nous rendre au cinéma plus régulièrement. Au lieu de vous faire un billet par film vu, je vous propose plutôt un petit récapitulatif des films vus dans le mois.  

     - LA LA LAND -

    J'ai vu et j'ai peut être aimé... #1

    Synopsis : Au coeur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions. De son côté, Sebastien, passionné de Jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance. Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent... Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions et à la vie trépidante d'Hollywood ?  (Source : AlloCiné)

    Mon avis ***** : Je crois que l'on aime ou on n'adhère pas du tout à ce film. Personnellement, j'ai complètement adhéré. Je suis tombée amoureuse dès la première scène. Ce que j'ai aimé dans le film ? C'est bien simple: tout ! La scénographie, les références à de nombreux films et/ou à l'acteur, l'histoire tourmentée de deux âmes soeurs qui se cherchent, et que dire de la BO ? D'ailleurs elle tourne régulièrement à la maison. Un petit conseil, filez le voir en VO pour encore mieux apprécier tout son charme. 

    - TOUS EN SCENE - 

    J'ai vu et j'ai peut être aimé... #1

    Synopsis : Buster Moon est un élégant koala qui dirige un grand théâtre, jadis illustre, mais aujourd'hui tombé en désuétude. Buster est un éternel optimiste, un peu bougon, qui aime son précieux théâtre au-delà de tout et serait prêt à tout pour le sauver. C'est alors qu'il trouve une chance en or pour redorer son blason tout en évitant la destruction de ses rêves et de toutes ses ambitions : une compétition mondiale de chant. Cinq candidats sont retenus pour ce défi : une souris aussi séduisante que malhonnête, un jeune éléphant timide dévoré par le trac, une truie mère de famille débordée par ses 25 porcelets , un jeune gorille délinquant qui ne cherche qu'à échapper à sa famille et une porc-épic punk qui peine à se débarrasser de son petit ami à l'égo surdimensionné pour faire une carrière solo. Tout ce petit monde va venir chercher sur la scène de Buster l'opportunité qui pourra changer leur vie à jamais. (Source :  AlloCiné)

    Mon avis ***** : un sympathique dessin animé. Ce n'est clairement pas le dessin animé de l'année mais j'ai passé un agréable moment. Les petits personnages sont attachants avec une petite préférence pour la petite éléphante. L'histoire est sympathique, on reprend des mécanismes qui fonctionnent bien, croire en ses rêves et ne jamais rien lâcher, et la BO fonctionne vraiment bien. 

    - SPLIT -

    J'ai vu et j'ai peut être aimé... #1

    Synopsis : Kévin a déjà révélé 23 personnalités, avec des attributs physiques différents pour chacune, à sa psychiatre dévouée, le docteur Fletcher, mais l'une d'elles reste enfouie au plus profond de lui. Elle va bientôt se manifester et prendre le pas sur toutes les autres. Poussé à kidnapper trois adolescentes, dont la jeune Casey, aussi déterminée que perspicace, Kévin devient dans son âme et sa chair, le foyer d'une guerre que se livrent ses multiples personnalités, alors que les divisions qui régnaient jusqu'alors dans son subconscient volent en éclats. (Source: AlloCiné)

    Mon avis ***** : J'ai vraiment bien aimé ce film. J'avais déjà entendu parler de personnes qui ont des personnalités multiples, et cela me fascine assez. Ici, l'acteur joue vraiment très bien, il arrive à nous happer dans chacune de ses personnalités. Et encore, je pense que cela aurait été plus fort si j'avais pu voir le film en VO. Le rôle de Casey Cook est également intéressant, une adolescente à la fois très fragile, et très forte mentalement... à cause de son passé bien sombre. Le seul regret, c'est la tournure trop fantastique que prend le film. Je vous le concède, je savais que c'était M. Night Shyamalan le réalisateur donc c'est sans grande surprise. Mais j'ai trouvé que cela cassait l'aspect psychologique de l'histoire. Et la scène finale, j'ai peur qu'elle nous annonce une (mauvaise) suite ? 

    - LION - 

    J'ai vu et j'ai peut être aimé... #1

    Synopsis : A 5 ans, Saroo se retrouve seul dans un train traversant l'Inde qui l'emmène malgré lui à des milliers de kilomètres de sa famille. Perdu, le petit garçon doit apprendre à survivre seul dans l'immense ville de Calcutta. Après des mois d'errance, il est recueilli dans un orphelinat et adopté par un couple d'Australiens. 25 ans plus tard, Saroo est devenu un véritable Australien, mais il pense toujours à sa famille en Inde. Armé de quelques rares souvenirs et d'une inébranlable détermination, il commence  à parcourir des photos satellites sur Google Earth, dans l'espoir de reconnaître son village. Mais peut-on imaginer retrouver une simple famille dans un pays d'un milliard d'habitants ? (Source :  Allociné

    Mon avis ***** : avant toute chose il faut savoir que c'est un film inspiré d'une histoire vraie. Déjà cela pose les bases. Très sincèrement ce film est un véritable coup de coeur. Il y a bien longtemps que je n'avais pas été transportée par un flot d'émotions au cinéma. J'ai découvert, parfois avec horreur, le sort des enfants Indiens dans les rues de Calcutta, l'indifférence des gens quant à leur triste sort, mais également l'amour qu'un couple peut donner à un petit garçon tellement désiré. La détermination de celui-ci à retracer son histoire. Le film m'a transportée, d'ailleurs je n'en suis pas ressortie indemne... Attention c'est un condensé d'émotions mais sans jamais tomber dans le pathos, et pourtant le sujet pourrait être difficile à traiter. Un très beau film porteur d'espoir. Filez le voir et préparez un ou deux paquets de mouchoirs si, comme moi, vous êtes hypersensible. 

    My Little School Box [Septembre]

    Avez-vous vu ces films ? Des films à me conseiller prochainement   ?  

     


    4 commentaires
  • Il est déjà temps de revenir sur le mois de février qui vient de s'écouler. Je ne suis toujours pas originale, le mois est passé à une vitesse folle, en plus comme il est plus court... 

    MES PETITES SORTIES

               Mes petits plaisirs [Février] Mes petits plaisirs [Février] Mes petits plaisirs [Février]

    Une sortie que je vais partager très prochainement avec vous, c'est la soirée "Succès 80" au casino de Ouistreham. Une soirée très sympathique, qu'il me tarde de vous faire partager. Une autre très bonne soirée que j'ai passée, c'est le concert de Julien Doré: j'avais déjà eu l'occasion de le voir au festival Beauregard et là c'était une toute autre ambiance, toute aussi bonne. J'adore vraiment cet artiste qui me transporte dans son univers. Et puis, nous sommes retournés à Etretat avec mes beaux-parents le temps d'une journée. 

    MES PETITS PLAISIRS

              Mes petits plaisirs [Février] Mes petits plaisirs [Février] Mes petits plaisirs [Février]

    Ce mois-ci il y en a eu plusieurs: tout d'abord, j'ai largement craqué pour le maquillage de la marque Kat Von D. J'ai déjà à mon actif 5 couleurs des Everlasting... Je les adore ! Avec l'Amoureux, on s'est offert un pass Duo pour le cinéma. Du coup, on redécouvre le bonheur d'aller dans les salles obscures. A notre actif pour ce mois-ci: Le Lac Des Cygnes, La La Land, Tous en scène, Split et Lion. Et comme d'habitude, je prends toujours autant de plaisir à partager mes lectures avec vous. Même si parfois, je ne prends pas le temps d'écrire mes billets en temps et en heure...

    Un petit aparté, je crois qu'il n'y aura plus d'articles Wishlist car le site WeMood n'existe plus. Et comme je suis nulle en montage... Alors à part si vous connaissez un autre site dans le même style, je crois que je vais abandonner ces articles.  

     

    My Little School Box [Septembre]


    votre commentaire
  • Une nouvelle semaine qui commence, je suis toujours aussi motivée. Je sais que cette semaine sera moins sage, il y a déjà un restaurant de prévu avec les copains. Et puis, il y a les week-ends où j'ai tendance à bien me faire plaisir. 

    Lundi 27 février : 

    Un début de semaine difficile, je me réveille barbouillée. Du coup, je ne prends qu'un thé. Il me faut une bonne partie de la matinée pour me sentir mieux. Je n'avais pas très faim au déjeuner, mais j'ai quand même voulu prendre un repas. J'ai donc mangé une cuisse de poulet et de la salade, et en dessert une clémentine. Au goûter avant d'aller au sport, une banane. Le soir, pareil, j'étais très fatiguée, du coup j'ai mangé de la salade avec un morceau de chèvre et de camembert. Pour finir de me caler, j'ai pris un yaourt 0%, dans lequel j'ai émietté un petit biscuit Gerblé. Et pour finir, mon thé détox.  

    Côté sport : 

    J'ai commencé sur le tapis, en marchant un peu: 15 minutes pour faire 1,5km. Ensuite direction le cours de cardio.  Cela m'a fait du bien de me dépenser.

    Carnet de bord Food & Healthy - semaine 2

    Mardi 28 février :  

    Alors un petit déjeuner avec mon traditionnel thé, pain grillé beurré. Le midi, j'ai déjeuné une pomme et des biscuits Gerblé goût spéculoos. J'ai enchaîné un rdv en fin de matinée et une réunion en début d'après-midi, donc je n'ai pas eu le temps de me poser pour déjeuner. Le soir, un morceau de poulet, de la salade et des tomates, et pour finir une clémentine avec un thé détox. 

    Côté Sport

    Une heure de cours de rock, et cette semaine on a enchainé; mine de rien c'était intense niveau cardio. 

    Mercredi 1er mars : 

    Je me réveille pas en forme du tout... Impossible d'avaler quoi que ce soit sauf mon thé. Le midi, tellement je n'étais pas en forme, je suis rentrée à la maison pour déjeuner. J'ai grignoté deux ou trois petites choses qui me passaient sous la main. Au goûter, j'ai pris une banane. Et le soir, c'était restaurant avec un couple d'amis. Au menu: escargots, burger maison, thé gourmand et du vin. Et surtout une jolie extinction de voix ! 

    Carnet de bord Food & Healthy - semaine 2

    Côté Sport : 

    45 minutes de RPM mais pas de danse de salon. 

    Jeudi 2 mars : 

    Toujours mal à la gorge... Mais je déjeune quand même, on ne change pas un petit déjeuner qui fonctionne. Je vous laisse deviner ce que j'ai pris. Au déjeuner, je suis restée devant mon ordinateur en mangeant une banane. Après le boulot, direction le médecin qui me diagnostique une bonne trachéite. Du coup, ceci additionné au stress d'être d'astreinte dès le lendemain, on file avec l'Amoureux au restaurant chinois... En plus c'est un buffet, donc du grand n'importe quoi. 

    Côté Sport:

    Rien du tout

    Carnet de bord Food & Healthy - semaine 2

    Vendredi 3 mars  : 

    Un petit déjeuner qui ne bouge pas d'un poil. Au déjeuner, je rentre chez moi histoire de me reposer un peu. Au menu, un bout de fromage, et deux clémentines. Au dîner, apéritif avec un plateau de légumes à croquer, une bière blanche, une pizza et deux boules de glace.  

    Côté Sport :

    Toujours rien, je suis fatiguée à force de passer mes journées à tousser.

    Samedi 4 mars  : 

    Un réveil tardif après une nuit agitée pour mon début d'astreinte. Du coup, petit déjeuner réconfortant avec un café au lait et un bon morceau de baguette. Nous petit-déjeunons tard et du coup nos repas sont décalés. En fin d'après midi, nous grignotons du fromage et de la glace... No comment ! Le soir, apéro avec un verre de vin et des gâteaux et ensuite un pavé de saumon avec des nouilles chinoises. 

    Côté sport : 

    Toujours rien. 

    Dimanche  5 mars :

    Un petit déjeuner préparé par l'Amoureux pour ma fête, mini-croissants et mini-pains au chocolat sont au menu. Nous déjeunons tard le reste des nouilles chinoises avec pour moi une moitié de saucisse. Le soir, j'ai préparé une assiette mexicaine avec du mais, des tortillas, haricots rouges, avocat et salade.


    Côté sport :

    Pas de sport non plus.  

    Bilan de la semaine :

    Une semaine catastrophique, la fatigue, le stress et une petite forme ont eu raison de moi, au point que j'appréhende de monter sur cette foutue balance... Du coup au total, cette semaine j'ai repris 0,400 grammes. Je suis vraiment déçue .. Il est clair que je me reprends en main dès aujourd'hui. Pas question de gâcher les efforts de la première semaine ! 

     

    My Little School Box [Septembre]

    C'est reparti pour une nouvelle semaine et je suis déterminée. 


    votre commentaire
  • Comme d'habitude, je reviens avec une lecture complètement différente de la dernière. J'ai craqué pour Je suis une fille de l'hiver, de Laurie Halse Anderson à force de le voir défiler sur Instagram. 

    Je suis une fille de l'hiver - Laurie Halse Anderson

    L'histoire : 

    Lia et Cassie étaient meilleures amies depuis l'école primaire. Chacune a développé son propre trouble alimentaire qui ne les mène nulle part si ce n'est au désastre. Les "Filles de l'hiver", prisonnières de glace dans des corps fragiles, et concurrentes dans la course mortelle à la minceur. Maintenant qu'elles ont 18 ans, elles se sont éloignées l'une de l'autre. Malgré ça, Cassie a appelé Lia 33 fois la nuit de sa mort. Celle-ci n'a jamais répondu. Lia se retrouve seule, hantée par le souvenir de son amie, ravagée par la culpabilité de n'avoir pu la sauver, obsédée par son besoin d'être mince, et son combat pour accepter son corps. 

    Mon avis : 

    Une très jolie lecture, dans laquelle je me suis plongée directement. Le style de Laurie Halse Anderson fait que le lecteur est presque à la place de Lia. A travers son récit nous ressentons (presque) ce qu'elle vit, à quel point elle est fragile, perdue et borderline. L'utilisation de la première personne du singulier, les pensées de Lia, ne font que renforcer cette intensité pour le lecteur d'être à la place de Lia. 

    Ce que j'ai vraiment aimé dans ce livre, c'est que l'anorexie est traitée, me semble-t-il, avec une certaine justesse. On ne tombe pas dans les clichés de celle-ci. Même si on plonge au coeur de l'anorexie avec le comportement de Lia, on n'oublie pas tous les personnages qui gravitent autour de celle-ci, et qui ont également une part importante dans l'histoire. Pas question de culpabiliser qui que ce soit, mais au fil de la lecture on se rend compte de la place de chacun dans le parcours de l'anorexie de Lia. La relation mère-fille , sans oublier la place du papa, et surtout la relation que j'ai préférée est celle de Lia avec sa demi-soeur extrêmement forte et touchante.  

    Je suis une fille de l'hiver est une lecture relativement sombre. Je crois qu'il n'est pas à mettre entre toutes les mains, notamment celles d'adolescentes qui feraient très attention à leur poids. Il n'y a pas de réel message d'espoir mais une réalité plutôt crue.

     

    My Little School Box [Septembre]

    Une très jolie découverte, et il se peut que je lise à nouveau un roman de Laurie Halse Anderson. 


    2 commentaires