• Une nouvelle semaine qui commence, je suis toujours aussi motivée. Je sais que cette semaine sera moins sage, il y a déjà un restaurant de prévu avec les copains. Et puis, il y a les week-ends où j'ai tendance à bien me faire plaisir. 

    Lundi 27 février : 

    Un début de semaine difficile, je me réveille barbouillée. Du coup, je ne prends qu'un thé. Il me faut une bonne partie de la matinée pour me sentir mieux. Je n'avais pas très faim au déjeuner, mais j'ai quand même voulu prendre un repas. J'ai donc mangé une cuisse de poulet et de la salade, et en dessert une clémentine. Au goûter avant d'aller au sport, une banane. Le soir, pareil, j'étais très fatiguée, du coup j'ai mangé de la salade avec un morceau de chèvre et de camembert. Pour finir de me caler, j'ai pris un yaourt 0%, dans lequel j'ai émietté un petit biscuit Gerblé. Et pour finir, mon thé détox.  

    Côté sport : 

    J'ai commencé sur le tapis, en marchant un peu: 15 minutes pour faire 1,5km. Ensuite direction le cours de cardio.  Cela m'a fait du bien de me dépenser.

    Carnet de bord Food & Healthy - semaine 2

    Mardi 28 février :  

    Alors un petit déjeuner avec mon traditionnel thé, pain grillé beurré. Le midi, j'ai déjeuné une pomme et des biscuits Gerblé goût spéculoos. J'ai enchaîné un rdv en fin de matinée et une réunion en début d'après-midi, donc je n'ai pas eu le temps de me poser pour déjeuner. Le soir, un morceau de poulet, de la salade et des tomates, et pour finir une clémentine avec un thé détox. 

    Côté Sport

    Une heure de cours de rock, et cette semaine on a enchainé; mine de rien c'était intense niveau cardio. 

    Mercredi 1er mars : 

    Je me réveille pas en forme du tout... Impossible d'avaler quoi que ce soit sauf mon thé. Le midi, tellement je n'étais pas en forme, je suis rentrée à la maison pour déjeuner. J'ai grignoté deux ou trois petites choses qui me passaient sous la main. Au goûter, j'ai pris une banane. Et le soir, c'était restaurant avec un couple d'amis. Au menu: escargots, burger maison, thé gourmand et du vin. Et surtout une jolie extinction de voix ! 

    Carnet de bord Food & Healthy - semaine 2

    Côté Sport : 

    45 minutes de RPM mais pas de danse de salon. 

    Jeudi 2 mars : 

    Toujours mal à la gorge... Mais je déjeune quand même, on ne change pas un petit déjeuner qui fonctionne. Je vous laisse deviner ce que j'ai pris. Au déjeuner, je suis restée devant mon ordinateur en mangeant une banane. Après le boulot, direction le médecin qui me diagnostique une bonne trachéite. Du coup, ceci additionné au stress d'être d'astreinte dès le lendemain, on file avec l'Amoureux au restaurant chinois... En plus c'est un buffet, donc du grand n'importe quoi. 

    Côté Sport:

    Rien du tout

    Carnet de bord Food & Healthy - semaine 2

    Vendredi 3 mars  : 

    Un petit déjeuner qui ne bouge pas d'un poil. Au déjeuner, je rentre chez moi histoire de me reposer un peu. Au menu, un bout de fromage, et deux clémentines. Au dîner, apéritif avec un plateau de légumes à croquer, une bière blanche, une pizza et deux boules de glace.  

    Côté Sport :

    Toujours rien, je suis fatiguée à force de passer mes journées à tousser.

    Samedi 4 mars  : 

    Un réveil tardif après une nuit agitée pour mon début d'astreinte. Du coup, petit déjeuner réconfortant avec un café au lait et un bon morceau de baguette. Nous petit-déjeunons tard et du coup nos repas sont décalés. En fin d'après midi, nous grignotons du fromage et de la glace... No comment ! Le soir, apéro avec un verre de vin et des gâteaux et ensuite un pavé de saumon avec des nouilles chinoises. 

    Côté sport : 

    Toujours rien. 

    Dimanche  5 mars :

    Un petit déjeuner préparé par l'Amoureux pour ma fête, mini-croissants et mini-pains au chocolat sont au menu. Nous déjeunons tard le reste des nouilles chinoises avec pour moi une moitié de saucisse. Le soir, j'ai préparé une assiette mexicaine avec du mais, des tortillas, haricots rouges, avocat et salade.


    Côté sport :

    Pas de sport non plus.  

    Bilan de la semaine :

    Une semaine catastrophique, la fatigue, le stress et une petite forme ont eu raison de moi, au point que j'appréhende de monter sur cette foutue balance... Du coup au total, cette semaine j'ai repris 0,400 grammes. Je suis vraiment déçue .. Il est clair que je me reprends en main dès aujourd'hui. Pas question de gâcher les efforts de la première semaine ! 

     

    My Little School Box [Septembre]

    C'est reparti pour une nouvelle semaine et je suis déterminée. 


    votre commentaire
  • Comme d'habitude, je reviens avec une lecture complètement différente de la dernière. J'ai craqué pour Je suis une fille de l'hiver, de Laurie Halse Anderson à force de le voir défiler sur Instagram. 

    Je suis une fille de l'hiver - Laurie Halse Anderson

    L'histoire : 

    Lia et Cassie étaient meilleures amies depuis l'école primaire. Chacune a développé son propre trouble alimentaire qui ne les mène nulle part si ce n'est au désastre. Les "Filles de l'hiver", prisonnières de glace dans des corps fragiles, et concurrentes dans la course mortelle à la minceur. Maintenant qu'elles ont 18 ans, elles se sont éloignées l'une de l'autre. Malgré ça, Cassie a appelé Lia 33 fois la nuit de sa mort. Celle-ci n'a jamais répondu. Lia se retrouve seule, hantée par le souvenir de son amie, ravagée par la culpabilité de n'avoir pu la sauver, obsédée par son besoin d'être mince, et son combat pour accepter son corps. 

    Mon avis : 

    Une très jolie lecture, dans laquelle je me suis plongée directement. Le style de Laurie Halse Anderson fait que le lecteur est presque à la place de Lia. A travers son récit nous ressentons (presque) ce qu'elle vit, à quel point elle est fragile, perdue et borderline. L'utilisation de la première personne du singulier, les pensées de Lia, ne font que renforcer cette intensité pour le lecteur d'être à la place de Lia. 

    Ce que j'ai vraiment aimé dans ce livre, c'est que l'anorexie est traitée, me semble-t-il, avec une certaine justesse. On ne tombe pas dans les clichés de celle-ci. Même si on plonge au coeur de l'anorexie avec le comportement de Lia, on n'oublie pas tous les personnages qui gravitent autour de celle-ci, et qui ont également une part importante dans l'histoire. Pas question de culpabiliser qui que ce soit, mais au fil de la lecture on se rend compte de la place de chacun dans le parcours de l'anorexie de Lia. La relation mère-fille , sans oublier la place du papa, et surtout la relation que j'ai préférée est celle de Lia avec sa demi-soeur extrêmement forte et touchante.  

    Je suis une fille de l'hiver est une lecture relativement sombre. Je crois qu'il n'est pas à mettre entre toutes les mains, notamment celles d'adolescentes qui feraient très attention à leur poids. Il n'y a pas de réel message d'espoir mais une réalité plutôt crue.

     

    My Little School Box [Septembre]

    Une très jolie découverte, et il se peut que je lise à nouveau un roman de Laurie Halse Anderson. 


    2 commentaires
  • Une série d'articles qui me trotte dans la tête depuis quelques temps. Je n'ai rien inventé, je me suis tout simplement inspirée des articles d'Amélie du blog So Girly Blog. J'ai adoré ses articles, dans lesquels elle partage son journal d'alimentation.

    J'ai voulu m'en inspirer car j'ai quelques kilos à perdre et j'ai une volonté très fluctuante. Je trouve donc que partager mes semaines avec vous est le moyen d'essayer d'être constante. Avant toute chose, si j'ai envie de perdre du poids c'est pour me sentir mieux dans ma peau. Depuis une bonne année, j'ai accumulé de vilains kilos et j'ai bien envie de m'en débarrasser. Il est vrai que le mariage à la fin de l'année est une bonne motivation

    Mais pas question de finir frustrée, pas de régime draconien. Dans mon cas, j'ai très envie d'une alimentation équilibrée. Ce n'est pas toujours facile notamment le week-end, et à vrai dire même en semaine car avec l'Amoureux on aime se faire plaisir. 

    A défaut de vous dévoiler mon poids de départ et mon poids souhaité, je vous ferai part de mes grammes perdus chaque semaine. Pour être franche j'ai 6 bons kilos à perdre, et j'espère que fin août mon objectif sera atteint

    Bref, il est temps de se reprendre en main. 

    Lundi 20 février : 

    Un petit-déjeuner des plus classiques: un thé détox, un morceau de pain avec un peu de beurre et un kiwi. Avec ce petit déjeuner, je n'ai pas eu faim avant ma pause déjeuner. Il faut savoir que le plus souvent je déjeune vers 13h. Au déjeuner, après un week-end très riche, j'ai eu envie d'un repas très léger. De ce fait, c'était un morceau de blanc de poulet et une petite tomate pour finir sur une touche sucrée avec une banane. Pas de fringale avant 18H30 mais je n'ai rien grignoté jusqu'au dîner. Au dîner, c'était une tranche d'agneau avec de la salade et une petite tomate, et deux fines tranches de fromage de chèvre. Pour finir la soirée, j'ai également pris un thé détox accompagné d'une petite madeleine. 

    Côté sport :

    Direction la salle pour le cours de fitness, comme j'étais en avance j'ai eu le temps de pédaler 5km à allure modérée. 

    Carnet de bord Healthy - semaine 1

    Mardi 21 février :

    Encore un petit-déjeuner des plus classiques: un thé détox, une tartine de pain grillé Pelletier et un kiwi. Pas de petit creux dans la matinée. Je ne sais pas si ce sont les excès des jours passés mais je n'ai pas eu faim. J'ai donc zappé le déjeuner (pas bien) et pris uniquement une compote maison. En rentrant du boulot, bien entendu j'avais faim... J'ai donc pris un café et 3 petits gâteaux Gerblé de type Petits écoliers. Au dîner, j'ai pris un petit morceau de gigot d'agneau avec de la salade et une tomate. En dessert une compote.

    Côté sport :

    1h de rock et mine de rien on se dépense quand même pas mal. Je me dis que c'est mieux que rien. 

    Mercredi 22 février : 

    Toujours rien d'original du côté du petit-déjeuner: un thé, une tartine grillée. Au déjeuner, j'avais encore des restes de notre week-end donc toujours une petite tranche d'agneau, avec de la salade et une tomate, et pour la touche sucrée une banane. Au goûter, après ma séance de sport, j'ai craqué pour un biscuit au chocolat Gerblé. Au dîner, deux oeufs sur le plat accompagnés de salade, et une compote.

    Côté sport :

    45 minutes de RPM et 1H de danse de salon.

    Carnet de bord Healthy - semaine 1

    Jeudi 23 février : 

    Un petit-déjeuner identique aux précédents et toujours un kiwi. Déjeuner chez mes parents avec des pâtes au poulet accompagnées de petits légumes, en dessert une mandarine. Pas de goûter. Par contre à 19H j'avais donc très faim. J'ai été très raisonnable en prenant un morceau de blanc de poulet accompagné de salade et deux morceaux de pomme de terre piqués à l'Amoureux, en dessert une compote. Dans la soirée un thé détox, avec un biscuit Gerblé. 

    Côté sport :

    Je n'ai pas eu la possibilité de me rendre au sport. Et une petite flemme pour faire du stepper à la maison.

    Vendredi 24 février : 

    Toujours ce petit-déjeuner qui me convient très bien et qui me cale jusqu'à ma pause du midi. A la pause déjeuner, un morceau de cabillaud, deux petites pommes de terre, et un kiwi. La soirée a été beaucoup moins sage, deux verres de vin rouge et une mauvaise Pasta Box mangée avant le concert. D'ailleurs, j'ai eu un peu de mal à la digérer. 

    Côté sport : 

    Toujours pas de sport, mais se déhancher lors du concert de Julien Doré est-ce que cela compte ? 

    Samedi 25 février :

    J'ai légèrement changé mon petit déjeuner: un thé accompagné d'un fromage blanc 0% et de 40g de Special K. Au déjeuner, direction le restaurant avec l'Amoureux. Au menu un tartare de boeuf accompagné de frites et de salade. Pour finir, un thé gourmand. Le soir n'a pas été plus glorieux, apéro suivi d'un steak haché et de pommes noisettes, de fromage et d'un dessert très sucré. Zéro pointé sur toute la ligne. 

     

    Carnet de bord Healthy - semaine 1

    Côté sport :

    45 minutes de stepper, histoire de se donner bonne conscience. 

    Dimanche 26 février :

    Un café allongé, un verre de jus de pamplemousse, et de la brioche, c'est dimanche... Au déjeuner, des saucisses de Strasbourg accompagnées de pâtes au blé complét, du fromage et deux boules de glace à la vanille. Pas glorieux non plus. Tout au long de la journée, j'ai bu du thé histoire d'éliminer...

    Côté sport :

    Rien du tout. 

    Bilan de la semaine. 

    Cette semaine, j'ai perdu 1,4kg. Une semaine plutôt bien partie mais mon gros point noir c'est le week-end. C'est dommage, car cela réduit un peu à néant les efforts faits la semaine. Il faut vraiment que je fasse attention et en même temps je n'ai pas envie de finir frustrée. 

     

    My Little School Box [Septembre]

    On attaque une nouvelle semaine d'efforts ?  


    2 commentaires
  • Un livre qui me faisait envie depuis un petit moment, il faut dire que sa couverture est très originale. Du coup, lors de notre premier passage à la nouvelle bibliothèque de Caen, j'ai craqué pour le livre Miss Peregrine et les enfants particuliers

    Miss Peregrine et les enfants particuliers - Ransom Riggs

    L'histoire : 

    Jacob Portman, seize ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l'avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d'un orphelinat pour enfants "particuliers". Abe y côtoyait une ribambelle d'enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des "Monstres". 
    Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s'enfuit sous ses yeux. Bouleversé, il part en quête de la vérité sur l'île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n'a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? 

    Mon avis : 

    Une lecture en demi-teinte pour ma part. Je n'ai pas vraiment accroché à l'histoire, impossible de m'y plonger. L'ambiance si particulière ne m'a pas du tout atteinte. C'est dommage parce que tout est fait pour que le lecteur plonge dans cette ambiance. Pour ma part, la magie n'a pas opéré. 

    J'ai toutefois aimé certains personnages, notamment le héros Jacob. Un adolescent très affecté par la disparition de son grand-père et qui part à la recherche des secrets de famille. La relation qu'il entretient avec ses parents est également intéressante. J'imagine qu'elle sera approfondie dans les prochains livres, du moins je l'espère. Et bien sûr, il y a également les enfants particuliers, chacun avec son caractère et sa "particularité". Des enfants que j'ai trouvés sympathiques mais pas forcément attachants, notamment une petite fille... 

    Un bon point quand même, ce sont les photos insérées tout au long du livre, je les ai trouvées fascinantes. Elles apportent vraiment quelque chose je trouve. 

     

    My Little School Box [Septembre]

    Une lecture sympathique mais je ne vais pas me ruer sur le deuxième tome. 

     


    2 commentaires
  • Un choix que nous avons fait très rapidement après celui de la date du mariage, ce fut le choix de nos témoins. Pour l'Amoureux, une évidence: ses deux meilleurs amis. Pour ma part ce fut légèrement plus compliqué.

    Wedding - Le difficile choix des témoins 

    Source : Pinterest 

    Dans un monde parfait, j'aurais pris quatre témoins. En effet, j'ai quatre amies qui m'entourent depuis des années, je n'imaginais pas me marier sans elles. Mais quatre témoins cela fait un peu beaucoup. Pour choisir mes témoins, je me suis donc posé des tonnes de questions. Pourquoi plus l'une que l'autre ? 

    Et puis j'ai réfléchi à ma relation avec l'Amoureux et j'ai eu ma réponse. J'ai donc choisi les deux amies qui ont été présentes dès le début de ma relation avec l'Amoureux. Qui ont été là dans les mauvais et bons moments. Voilà, j'avais tout simplement mes deux témoins. 

    Mais je voulais un petit plus. Pas question de laisser mes 2 autres amies sur le "côté". Je voulais également qu'elles aient un rôle à part entière pour le mariage. C'est pourquoi elles seront mes demoiselles d'honneur

    Bien évidement pour demander à chacune si elle était d'accord, je leur ai préparé une demande individuelle. Pour ce faire, je leur ai offert un petit coffret. Sur le dessus, il y avait écrit "Veux-tu être..." et à l'intérieur "Ma témoin ? " "Ma demoiselle d'honneur?

    Wedding - Le difficile choix des témoins

    Source : Pinterest 

    Ce petit coffret n'était pas vide bien entendu. A l'intérieur, il y avait un petit mot personnalisé leur expliquant pourquoi je voulais qu'elles m'accompagnent pour ce jour. Un petit descriptif de leur "rôle" et des petits cadeaux comme des mouchoirs pour essuyer nos larmes de bonheur, des pansements car on dansera jusqu'au bout de la nuit, un crayon pour s'entrainer à signer sur le registre de Monsieur le Maire, et un rouge à lèvres pour qu'elles soient les plus jolies. 

    Ce fut une surprise totale. Aucune de mes quatre amies n'était au courant de nos projets. C'était dur de tenir ma langue, car il a fallu attendre quelques semaines pour annoncer la grande nouvelle à certaines. 

     

    My Little School Box [Septembre]

    Pour le plus beau jour de ma vie, je serai donc entourée de mes quatre amies. 


    2 commentaires