• Je suis une fille de l'hiver - Laurie Halse Anderson

    Comme d'habitude, je reviens avec une lecture complètement différente de la dernière. J'ai craqué pour Je suis une fille de l'hiver, de Laurie Halse Anderson à force de le voir défiler sur Instagram. 

    Je suis une fille de l'hiver - Laurie Halse Anderson

    L'histoire : 

    Lia et Cassie étaient meilleures amies depuis l'école primaire. Chacune a développé son propre trouble alimentaire qui ne les mène nulle part si ce n'est au désastre. Les "Filles de l'hiver", prisonnières de glace dans des corps fragiles, et concurrentes dans la course mortelle à la minceur. Maintenant qu'elles ont 18 ans, elles se sont éloignées l'une de l'autre. Malgré ça, Cassie a appelé Lia 33 fois la nuit de sa mort. Celle-ci n'a jamais répondu. Lia se retrouve seule, hantée par le souvenir de son amie, ravagée par la culpabilité de n'avoir pu la sauver, obsédée par son besoin d'être mince, et son combat pour accepter son corps. 

    Mon avis : 

    Une très jolie lecture, dans laquelle je me suis plongée directement. Le style de Laurie Halse Anderson fait que le lecteur est presque à la place de Lia. A travers son récit nous ressentons (presque) ce qu'elle vit, à quel point elle est fragile, perdue et borderline. L'utilisation de la première personne du singulier, les pensées de Lia, ne font que renforcer cette intensité pour le lecteur d'être à la place de Lia. 

    Ce que j'ai vraiment aimé dans ce livre, c'est que l'anorexie est traitée, me semble-t-il, avec une certaine justesse. On ne tombe pas dans les clichés de celle-ci. Même si on plonge au coeur de l'anorexie avec le comportement de Lia, on n'oublie pas tous les personnages qui gravitent autour de celle-ci, et qui ont également une part importante dans l'histoire. Pas question de culpabiliser qui que ce soit, mais au fil de la lecture on se rend compte de la place de chacun dans le parcours de l'anorexie de Lia. La relation mère-fille , sans oublier la place du papa, et surtout la relation que j'ai préférée est celle de Lia avec sa demi-soeur extrêmement forte et touchante.  

    Je suis une fille de l'hiver est une lecture relativement sombre. Je crois qu'il n'est pas à mettre entre toutes les mains, notamment celles d'adolescentes qui feraient très attention à leur poids. Il n'y a pas de réel message d'espoir mais une réalité plutôt crue.

     

    My Little School Box [Septembre]

    Une très jolie découverte, et il se peut que je lise à nouveau un roman de Laurie Halse Anderson. 

    « Carnet de bord Food & Healthy - semaine 1Carnet de bord Food & Healthy - semaine 2 »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Schouby
    Mardi 7 Mars à 12:48
    Ton livre me donne bien envie! Jvais aller voir ça de plus pres
      • Mardi 7 Mars à 17:55

        Il se lit très bien et je trouve qu'il traite le sujet de façon intéressante. Tu me diras ce que tu en penses. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :