• Il y a des histoires qui nous touchent, que l'on a envie de partager, celle-ci en fait partie. J'ai eu envie de partager avec mes lectrices l'histoire de l'association "Tous avec Alex".

    Je vais être franche, je n'ai pas rencontré les personnes concernées en direct, mais j'ai eu l'occasion d'en discuter à plusieurs reprises avec une personne qui leur est proche. J'ai mis du temps avant de leur demander si je pouvais parler de leur histoire, de leur association sur le blog. Mais j'avais vraiment envie d'aider à ma minuscule échelle. 

    Pour parler de cette association voilà un petit texte de la maman d'Alex.

    My Little School Box [Septembre]

    Tous avec Alex

    Photo de l'association 

    Notre association "Tous avec Alex" oeuvre depuis juin 2012. Alex Coïc a 8 ans 1/2, il a subi des lésions cérébrales à la naissance. Notre association a pour but de financer les thérapies d'Alex.

    Les thérapies ont l'intention d'améliorer son quotidien, découvrir son corps, apprendre des positions, de s'alimenter par la bouche, pouvoir communiquer, pour un avenir meilleur...  Les rééducations sont un plaisir pour lui, de travailler et de s'épanouir.

    Il va Centre Education Conductive à Bayeux au rythme de l'école pour 2013. En plus, Alex fait des cures de la méthode Padovan à Paris. Mais tout cela a un coût. Chaque mois, le Centre Education Conductive représente 650€. Les cures Padovan à Paris varient entre 700€ et 1000€ selon le nombre de séances. 

    Depuis la création de l'association, des progrès se montrent doucement pour le plaisir de tous. Cette évolution est possible grâce aux proches, aux personnes, qui le soutiennent, aux manifestations, aux dons... 

    MERCI de nous aider dans son parcours, pour le voir progresser toujours avec la présence du sourire. Ce qui est pour nous la plus belle des récompenses. 

    Si vous souhaitez aider Alex et lui donner toutes ses chances pour évoluer, vous pouvez envoyer vos dons chez : Mme Coïc Association Tous avec Alex - 38 rue Baron Gérard - 14400 BAYEUX

    Le site internet : http://associationtousavecalex.com

    My Little School Box [Septembre]

    En lisant ce message, j'ai vraiment été émue. C'est pourquoi les filles, les garçons, je vous invite vivement à participer au Tournoi de Football au stade de Bellengreville le dimanche 12 juin prochain

    Il y aura 24 équipes composées de 6 joueurs titulaires et 2 remplaçants. Le montant de l'inscription est de 55€ par équipe. Dépêchez-vous, les places partent à une vitesse folle. 

    Si vous ne pouvez pas jouer au foot, il y aura des animations toute la journée pour petits et grands. A votre disposition, de quoi se restaurer et se rafraichir, le tout dans la bonne humeur. 

    Pour plus de renseignements : 06.80.90.44.26

    Tous avec Alex

     

    My Little School Box [Septembre]

    Je compte sur vous pour partager cet évènement et soutenir l'association. 


    votre commentaire
  • Train d'enfer pour Ange Rouge - Franck Thilliez

    L'histoire

    Un cadavre en morceaux est retrouvé aux environs de Paris. La victime a été décapitée et son corps martyrisé a fait l'objet d'une mise en scène défiant l'imagination.

    Le commissaire Franck Sharko est dépêché sur les lieux. Les ténèbres, il connaît : sa femme a disparu depuis six mois. Aucun signe de vie, aucune demande de rançon. Et cette nouvelle affaire, en réveillant le flic qui dormait en lui, va l'emmener au coeur de la nuit, loin, beaucoup trop loin...

    Mon avis 

    Il y a un petit moment que je voulais lire cet auteur. J'avais envie de découvrir des lectures noires voire très noires. Je voulais savoir si cela allait m'intéresser. Alors pourquoi ne pas tenter le maître du genre ? J'ai donc commencé ma lecture par son premier roman Train d'enfer pour Ange Rouge.

    Dès les premiers chapitres, j'ai été happée par l'ambiance qui y règne. On entre tout de suite dans le vif du sujet. Pour ma part, pas le temps de m'ennuyer une seule minute. Franck Thilliez est connu pour ses détails criants de vérité. D'ailleurs durant ma lecture, certains passages ont été difficiles à lire. L'auteur ne nous épargne aucun détail : les crimes sont ignobles, les détails parfois insoutenables... Pour autant cela ajoute à l'univers très noir de l'histoire. On sent que l'auteur s'est très bien documenté. 

    Il y a aussi les personnages auxquels on s'attache. Franck Sharko, commissaire torturé depuis la disparition de sa femme. On le découvre tout au long de l'histoire, il ne laisse pas indifférent. Il y a également les personnages secondaires, les collègues et copains du commissaire. Chacun à sa façon adoucit l'ambiance très forte qui ressort de notre lecture. 

    J'ai trouvé également que l'histoire était très bien construite. Pas une minute de temps mort, l'ambiance est oppressante mais jamais malsaine. Et pourtant, au vu des détails cela aurait pu être le cas. Il y a quelques petites notes d'humour bien placées. Le mélange est parfaitement réalisé. Pour ma part, impossible de trouver le dénouement, je l'aurais peut-être aimé légèrement plus subtil. Pour autant, j'ai déjà envie de lire la suite. D'ailleurs, elle est déjà commandée. 

     


    votre commentaire
  • Il y a très longtemps que je blogue, avec plus ou moins d'assiduité. Je me suis très longtemps cherchée, j'ai changé 10 fois de plate-forme, de nom de blog. Jusqu'à ce que celui-ci voie le jour.  Je me sens enfin chez moi. C'est l'endroit où j'aime partager mes petites découvertes. J'aime tellement cet endroit qu'il y a 2 ans je lui ai même offert un petit relooking, histoire qu'il me ressemble encore plus.

    Un virage à 180 ° - Où comment mon blog essaye d'évoluer

    Alors oui, parfois comme ce mois-ci par exemple, il ne vit pas autant que je le voudrais. Soit par manque de temps, soit aussi par manque d'inspiration. Il a toujours été hors de question de bloguer pour bloguer. Tant pis si je perds quelques lecteurs qui sont venus se perdre par ici. C'est pourquoi parfois il y aura des semaines avec 3 articles et parfois des semaines sans article. Même si j'aime mon blog, il est hors de question qu'il empiète sur ma vie personnelle. Je la fais passer avant le reste. 

    Longtemps vous n'avez pas vu mon visage. Par timidité, par peur aussi du qu'en-dira-t-on. Il n'y a que peu de temps que mes proches connaissent l'existence du blog. Toujours cette question de peur, de jugement. C'est dommage, car j'ai découvert qu'ils étaient vraiment intéressés et curieux de découvrir mon petit univers. Je m'affirme donc un peu plus grâce et au travers de mon blog.

    A certains moments, j'ai envie de tout abandonner, de tout arrêter. Cette mini pression que cela engendre. Publier des contenus de qualité, de belles photos, publier régulièrement... J'écris au gré de mes envies, je suis nulle en photo et je ne prends pas le temps. Pas vraiment dans le moule de la blogueuse modèle. Et en parallèle, cette envie de vous en dire plus. De me dévoiler un peu plus. Des tas d'idées d'articles que je n'ose pas encore vous proposer. 

    Un virage à 180 ° - Où comment mon blog essaye d'évoluer

    Il y a quelques semaines, j'ai plongé dans le grand bain en vous proposant une vidéo Haul. Oui, moi, celle qui n'ose même pas mettre une photo d'elle. Un sacré exercice encouragé par l'Amoureux. Elle n'est pas parfaite, pas de jolis décors, pas de montage de pro sur Youtube. Mais je crois qu'elle a le mérite de me ressembler. Bien entendu, j'ai envie de faire mieux, m'améliorer, faire de jolies vidéos/photos. Il faut encore que je peaufine "mon style", celui qui me ressemble.

    J'espère que j'arriverai à vous montrer de temps en temps des petits bouts de moi, faire évoluer celui qui m'a permis de vivre de jolies expériences, de rencontrer de belles personnes. J'ai un tas d'idées (au moins quelques unes), il ne me reste plus qu'à les mettre en application. 

    Un virage à 180 ° - Où comment mon blog essaye d'évoluer

    Un virage à 180 ° - Où comment mon blog essaye d'évoluer

     Photos Xavier Mouton - Facebook My Little School Box [Septembre] / Instagram My Little School Box [Septembre] / Site Internet  My Little School Box [Septembre]

     

     

    My Little School Box [Septembre]

    J'en profite pour vous demander: quel type d'articles/vidéos voudriez-vous voir sur le blog ?  


    11 commentaires
  • L'année dernière j'avais déjà participé à cette fameuse course d'obstacles qu'est l'Audacieuse. Je m'étais tellement amusée que j'ai eu très envie de recommencer. Cette année, j'ai pris le départ avec des amis et j'ai même réussi à convaincre l'Amoureux de tenter cette (folle) expérience.

    La préparation : 

    La préparation a été relativement facile, voire un peu trop... En effet, il n'y en a presque pas eu. Dans mon idéal, j'aurais aimé courir régulièrement dès le mois de janvier une à deux fois par semaine. Et puis...rien du tout ou presque. Une dizaine de jours avant l'Audacieuse, je suis allée courir une ou deux fois, histoire de me donner bonne conscience. Je sais, tout cela n'est vraiment pas sérieux. D'ailleurs j'aurais pu le regretter durant la course.

    Compte rendu de course - L'Audacieuse

    Le retrait des dossards :

    Alors là, je passe carrément mon tour. C'est une amie qui est allée retirer les dossards pour toute l'équipe. A priori, cela s'est bien passé et ce fut rapide. Pour retirer plus facilement nos dossards, je crois qu'il fallait un petit papier histoire de gagner du temps. Pour un souci d'organisation, mon amie est allée retirer les dossards la veille de la course. Mais pour les retardataires, il était possible de retirer les dossards le jour même. Nous avons eu en cadeaux un petit sac pour mettre nos chaussures de course et une bière du coin. 

    La course : 

    Pour ne pas être trop pressés, avec les copains on a opté pour un départ en milieu de matinée. Comme cela, inutile de se lever aux aurores et il nous reste la journée pour se reposer. On gare la voiture sur le parking du centre commercial le plus proche et direction la ligne de départ. 

    C'est parti pour 12-13 km et quelques obstacles. Dans le sas de départ, il y a une ambiance de folie, tout est fait pour me mettre en condition. C'est une véritable fête. Ici, pas question de chrono, mais juste s'amuser entre amis/famille. Le départ est un peu fastidieux, on piétine, on n'avance pas beaucoup. Mais ce n'est pas grave, on papote et on rigole déjà en se demandant quels obstacles les organisateurs nous ont concocté cette année.

    Doucement mais sûrement on prend notre rythme de croisière. Je suis contente, je peux courir et papoter. Je me sens à l'aise dans mes foulées. Je sens que la course va être agréable. Les premiers obstacles arrivent, on grimpe, on escalade, on se jette dans le bain de mousse. On rigole et on est heureux. J'appréhende beaucoup moins les obstacles que l'année dernière, dans tous les cas je sais que les copains seront là pour m'aider à les franchir. Notre devise :

    " on part ensemble , on franchit la ligne d'arrivée ensemble"

    Compte rendu de course - L'Audacieuse

    Bien sûr, sur certains obstacles je ne fais pas la maligne, j'y vais doucement mais je les franchis. Je me vois encore devant ce petit mur d'escalade et cette idée de tomber à la renverse. Mais je le fais comme d'autres et je suis fière de moi. Bien entendu, plus on avance plus mes jambes deviennent un peu lourdes. Je suis relativement à l'aise pour courir en ville mais dans la forêt ou les montées, je ne suis bonne à rien. 

    Le premier ravitaillement me paraît loin mais je l'apprécie d'autant plus. C'est reparti pour un tour. La traversée du lac me faisait le plus peur, je le franchis sans trop d'encombres. Je vais être franche, j'ai contourné un obstacle. Il y avait une attente de 15 minutes environ pour passer, nous étions trempés et transis de froid. On l'a contourné histoire de ne pas attraper la mort. Un autre obstacle que je n'ai pas franchi, c'est le dernier. Un grand mur à franchir avec ou sans corde pour s'aider. Il me fait peur, encouragée par les copains, je tente... Je prends mon courage à deux mains et je m'élance. J'attrape la corde, j'arrive presque en haut et là je me tétanise. Impossible de bouger, j'ai un peu peur. Je lâche tout et descends je ne sais comment. Tant pis, je n'ai pas réussi mais j'ai essayé.

    Nous avons pris le départ à 4 et nous avons franchi la ligne d'arrivée à 4, et le sourire aux lèvres. Personnellement, je suis épuisée mais fière et heureuse.

    Un grand merci aux bénévoles que l'on a pu croiser tout au long du parcours pour leur sourire, leurs encouragements. C'est aussi grâce à eux que cette course existe et qu'il y règne une si bonne ambiance. 

    My Little School Box [Septembre]

    Une fois de plus j'ai adoré cette course et l'année prochaine, je recommence sans hésiter.


    votre commentaire
  • Avec énormément de retard, voici enfin une petite vidéo sur notre voyage à New York. Si vous avez des questions sur le voyage, n'hésitez pas j'y répondrai avec plaisir. 

    My Little School Box [Septembre]

    Bon visionnage ! 


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires